Ces derniers jours, une imputation, ourdie par le régime et ses suppôts et cherchant à discréditer les responsables de la Résistance et ses instances, a été déclenchée. Il se dit que certains responsables de la Résistance ont été contacté par des émissaires du régime.

Il est vrai que la lecture de la lutte qui nous oppose à ce régime diffère d'un individu à l'autre. Si certains ont une conception très restreinte de l'idée même de la lutte, beaucoup ont dépassé cette vision limitée de la chose publique tchadienne. Pour ceux là, la la lutte ne se résume pas à la personne d'un individu, moins encore à un clan ou groupe de personnes. C'est pourquoi, et nous le pensons sincèrement, qu'ils ne seront pas atteint, en aucune façon, par ces ragots et autres allégations mensongères et capiteuses. 

 

La flamme de la lutte continue à être entretenue par les dignes fils de ce pays qui ont une haute idée du combat qu'ils mènent contre la tyrannie clanique de N'djamena. 

Ahmat Youssouf, militant ANCD

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir