Le mot d'ordre est très suivi. Dans certains ministères la paralysie est totale. Nous en appelons aux inspections de ne pas suivre les instructions des ministres concernant le recensement des grévistes. Soyons solidaires contre l'arbitraire et la négation des droits des travailleurs. A l'ORTV en particulier et au ministère de communication en général, l'excès de zèle est tel que Hassan Sylla aurait demandé à ses collaborateurs de l'appeler Itno en solidarité avec "les injustices" subies par les Itno. Ridicule. Le secteur privé aussi rejoindra le mouvement.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir