Click to enlarge image distance_korotoro_prison.jpgLe régime clanique et maffieux de N'djaména dans sa démarche d'asservissement du Peuple tchadien ne recule devant rien. Après les assassinats des opposants, la répression des syndicalistes et le bâillonnement des journalistes, le voilà, dans sa fuite en avant, s'est construit un véritable camp de redressement digne des dictatures du siècle dernier.Si Robben Island est l'oeuvre du régime d'apartheid pour oppresser les sud-africains, Korotoro est la preuve de l'étouffement des tchadiens par ce régime maffieux et clanique. Tous ceux qui parlent de cette prison, ou qui ont entendu parler d'elle, n'ont aucune idée de la cruauté de l'édifice. Il faut le voir pour le croire. Au 21ème siècle, le potentat tchadien qui ne recule devant rien pour

Lire la suite...

Communiqué N° 3/C- CNCD/11/2014Hommage et respect au peuple intègre du Burkina Faso« Peuple tchadien, debout ta liberté naîtra de ton courage. »Déby doit partir.Le CNCD salue, le courage et la détermination du peuple burkinabé, des acteurs de la société civile ainsi que la maturité politique des organisations politiques de l'opposition qui, dans une synergie salvatrice d'ensemble, ont réussi à terrasser le régime inique de Blaise Compaoré, mettant ainsi fin à plus de deux décennies de népotisme, d'assassinats politique et d'un règne sans partage.C'est un cinglant camouflet que les forces vives burkinabés viennent d'infliger au sordide plan de Blaise Compaoré dans sa tentative de modifier la constitution et assurer pour lui et ses

Lire la suite...

Le Parti pour les Libertés et le Développement a tenu une conférence de presse le 30 octobre 2014 au cours de laquelle son SGA avait demandé la démission de Deby et son gouvernement. Il faut rappeler que le PLD, fondé par Ibni Oumar Mahamat Saleh disparu dans les prisons d'Idriss Deby, a toujours comme Secrétaire Général Ibni, et ceci, selon ses militants, tant que le sort d'Ibni n'est pas élucidé. Idriss Deby avait interdit en 2010 aux journalistes de lui poser des questions en rapport avec la disparition d'Ibni. Récemment lors de la visite du président français, François Hollande, au Tchad, le cas Ibni n'allait même pas être évoqué (en public du moins), n'eût été le courage d'un journaliste de France2 qui a osé braver

Lire la suite...