Des informations persistantes font état de la formation, par le pouvoir, de groupe de jeunes, préparés afin de créer le désordre et imputer la casse aux leaders politiques de l'opposition ainsi qu'aux responsables syndicaux et de la société civile. Ces nervis qui seront armés pendant les manifestations sont logés dans un domicile privé, tandis que les formateurs sont au Palais du 15 janvier.La CPDC dénonce avec véhémence cette fuite en avant du pouvoir qui, au lieu de résoudre les problèmes sociaux nés de sa gestion calamiteuse du pays, s'engage dans la voie de la répression.Le Président de la République n'a-t-il pas lui-même dit, en recevant en 2013 les vœux du Comité Islamique à l'occasion de l'Aïd El Fitr, que tous ses ministres

Lire la suite...

Selon les informations qui nous parviennent de Dakar, l'ex premier ministre du Sénégal Aminata Touré serait accusée de faux et usage de faux en écriture, dans le cadre du procès de l'ex président Hissein Habré. Elle aurait été entendue par les juges le 11 novembre dernier.Les avocats de l'ex président Habré qui poursuivent Mimi Touré pour les chefs d'accusation cités ci-haut, cherchent à démontrer que non seulement les actes posés par Mimi Touré sont illégaux, mais que ce sont les fondements mêmes des chambres dites africaines qui sont entachés par l'arbitraire. En effet, selon la presse sénégalaise, lors de la signature des accords créant les chambres africaines, selon les lois du Sénégal, ces textes doivent être signés par le ministre

Lire la suite...

Click to enlarge image 1.jpgOfficiers, Sous-officiers, Soldats de l'Armée Nationale Tchadienne, et Paramilitaires,Face à la situation périlleuse que vivent notre Patrie et notre Peuple, levez-vous pour sauver la Nation tchadienne en perdition ! Levez-vous pour soutenir le mouvement révolutionnaire de notre jeunesse qui se soulève en ce moment contre le non-respect des droits humains et du citoyen, la négation des valeurs républicaines, l'absence de l'Etat Régalien et de l'état de droit, le pillage systématique des richesses du pays! Filles et fils au service de ce Peuple Tchadien, ne disposant pas le minimum pour vivre dignement, vous devez revenir à votre noble mission de garants de la pérennité de la Nation et de l'Etat! Levez- vous pour restaurer la Nation

Lire la suite...

" Si tu es neutre en situation d'injustices , tu as choisi le parti de l'oppresseur "" Ni or , ni argent mais c'est la liberté "Quelle liberté ?Depuis un quart de siècle ce système de multipartisme à notre avis n'a pas donné des résultats escomptés, s'il n'a pas exacerbé le régionalisme , le communautarisme ,bref une division au sein d'une communauté nationale . Le parti politique au Tchad rime par tel est de ma région je dois le soutenir et les gens le font sans vergogne .Voir même des intellectuels se laissent dire, je crée le parti et untel on est de la même région crée aussi ?L'autre bête noir de notre pseudo démocratie, c'est les chefs de partis qui font comme le dictateur Deby , c'est à dire , pas d'alternance au sein de

Lire la suite...

Le peuple tchadien en majorité analphabète compte sur ses fils instruits pour un changement ou amélioration de son niveau de vie. Mais ceux-là, sont plus soucieux de leurs intérêts personnels que le sort du peuple. Raison pour laquelle nous voyons des cadres au service du régime monarchique dirigé par Idriss Deby, que nous les considérerons des carriéristes. Ces derniers payent fort, en humiliations, mépris et aux déshonneurs. N'ont-ils pas bien mérité cela ?La semaine dernière, les sites d'informations en lignes nous informent de l'arrestation d'un ex-ministre pour complicité de délit de favoritisme ; beaucoup d'autres ont connu le même sort. Peut-on vraiment dire que ces gens sont au service de la patrie ? Les serviteurs de l'État se

Lire la suite...

Click to enlarge image distance_korotoro_prison.jpgLe régime clanique et maffieux de N'djaména dans sa démarche d'asservissement du Peuple tchadien ne recule devant rien. Après les assassinats des opposants, la répression des syndicalistes et le bâillonnement des journalistes, le voilà, dans sa fuite en avant, s'est construit un véritable camp de redressement digne des dictatures du siècle dernier.Si Robben Island est l'oeuvre du régime d'apartheid pour oppresser les sud-africains, Korotoro est la preuve de l'étouffement des tchadiens par ce régime maffieux et clanique. Tous ceux qui parlent de cette prison, ou qui ont entendu parler d'elle, n'ont aucune idée de la cruauté de l'édifice. Il faut le voir pour le croire. Au 21ème siècle, le potentat tchadien qui ne recule devant rien pour

Lire la suite...

Communiqué N° 3/C- CNCD/11/2014Hommage et respect au peuple intègre du Burkina Faso« Peuple tchadien, debout ta liberté naîtra de ton courage. »Déby doit partir.Le CNCD salue, le courage et la détermination du peuple burkinabé, des acteurs de la société civile ainsi que la maturité politique des organisations politiques de l'opposition qui, dans une synergie salvatrice d'ensemble, ont réussi à terrasser le régime inique de Blaise Compaoré, mettant ainsi fin à plus de deux décennies de népotisme, d'assassinats politique et d'un règne sans partage.C'est un cinglant camouflet que les forces vives burkinabés viennent d'infliger au sordide plan de Blaise Compaoré dans sa tentative de modifier la constitution et assurer pour lui et ses

Lire la suite...

Le Parti pour les Libertés et le Développement a tenu une conférence de presse le 30 octobre 2014 au cours de laquelle son SGA avait demandé la démission de Deby et son gouvernement. Il faut rappeler que le PLD, fondé par Ibni Oumar Mahamat Saleh disparu dans les prisons d'Idriss Deby, a toujours comme Secrétaire Général Ibni, et ceci, selon ses militants, tant que le sort d'Ibni n'est pas élucidé. Idriss Deby avait interdit en 2010 aux journalistes de lui poser des questions en rapport avec la disparition d'Ibni. Récemment lors de la visite du président français, François Hollande, au Tchad, le cas Ibni n'allait même pas être évoqué (en public du moins), n'eût été le courage d'un journaliste de France2 qui a osé braver

Lire la suite...