Click to enlarge image Communique-UST.jpgDans un communiqué dont une copie reçue par la Gazette et signé par son vice président, l'Union des Syndicats du Tchad note avec satisfaction l'évolution perceptible des mentalités aspirant au changement et ceci depuis la fameuse pétition du mois de septembre 2012.L'UST souligne dans ce communiqué le sacrifice consenti par ses membres et les répressions subies par ses militants allant jusqu'à la mort de Mr MBAILLAOU Gustave dans les prisons du régime.L'UST lance un appelle, par ailleurs, à un forum nationale pour non seulement préserver la paix et la concorde entre les tchadiens mais aussi pour arrêter des solutions idoines pour les questions de l'armée, la forme de l'Administration, les bradages des biens publics, la corruption, la

Lire la suite...

Lors du forum de Dakar consacré sur la sécurité au sahel, le monde entier avait assisté aux révélations faites par le président tchadien Idriss Deby sur les évènements qui se sont passés en Libye en 2011. Pour Deby, l'objectif de la guerre contre Kadhafi n'était pas la protection des civils à Benghazi, encore moins l'instauration d'un pluralisme démocratique, mais le but était d'assassiner Kadhafi. Dès que le «guide» tué, «on a plié bagages sans effectuer le service après vente». Pourquoi cette sortie? Et quel est son but?Idriss Deby, le protégé de KadhafiLes relations entre Deby et Kadhafi remontent aux années des guerres civiles au Tchad opposant Goukouni Weddeye, soutenu par la Libye, à Hissein Habré aidé par la France. Ces

Lire la suite...

A Dakar, le despote, Idriss Déby se lâche sur ses parrains français.« Chantez à l'âne, il vous fera des pets. »Le ministre français de la Défense, Jean Yves le Drian, l'a appris à ses dépens ce mardi 16 décembre lors de la clôture du premier Forum sur la paix et la sécurité à Dakar. En effet, l'enfant-roi des autorités françaises toute tendance confondue, Idriss Déby, a laissé échapper au nez et à la barbe de ses mentors quelques boules puantes incommodant M. Drian tout à sa joie d'avoir réussi son jubilé.Se pourfendant dans une diatribe acerbe, le voici distillant dans l'auditoire, les effluves nauséabonds de la Franceafrique dont, soit dit en passant, il en est une des plus toxiques émanations. «Toutes les difficultés sécuritaires de

Lire la suite...

Au moment où l'avenir politique, social, voire existentiel du Tchad en tant que Etat et Nation s'obscurcit de jour en jour, un des dignes fils du pays de Toumai, bravant la lassitude qui a paralysé les uns et l'esprit de découragement et de renoncement qui a gangréné les autres, a pris sa plume pour galvaniser et rafraichir nos mémoires. Cette sortie, au moment où la jeunesse patriotique ne cesse de battre les pavés à chaque occasion, est un réconfort inestimable. Sa biographie ne les mentionne pas, mais Dr Bichara est parmi ces rares fils du Tchad qui sont d'une probité indiscutable, d'une rectitude morale incontestable, bref, ceux qui ne s'abaissent pas pour composer. Nous vous souhaitons bonne lecture.Aperçu du livreLe multipartisme

Lire la suite...

Paris le 11 décembre 2014Réf. N°1/C- CNCD/12/2014 A Monsieur le Secrétaire General du Rassemblement TchadienPour la Justice (RTJ) Objet : Adhésion au CNCD. M. le Secrétaire Général,En réponse à la requête d'adhésion de votre organisation le R.J.T au CNCD, la plate-forme de l'opposition plurielle tchadienne en exil, le bureau du CNCD après concertation, est heureux de vous annoncer que votre demande d'admission est acceptée et prend effet dès la réception de ce courrier.Votre présence dans cette structure participera, à ne point douter, au renforcement de l'unité de l'opposition sans laquelle, notre lutte contre le régime dictatorial en place dans notre pays est vouée à l'échec. Le CNCD vous félicite pour cette démarche

Lire la suite...

Click to enlarge image 1.jpgLes tchadiens de France sont sortis massivement pour soutenir le Peuple tchadien dans sa quête de liberté et de justice.De la place de Droits de l'Homme, le cortège s'est dirigé vers l'ambassade du Tchad située au 65, rue des belles feuilles, ambassade barricadée derrière un cordon de la police.Les manifestants scandaient entre autre slogans : Un quart de siècle de dictature ça suffit, non aux soutiens de la France au potentat tchadien, Deby assassin Hollande complice, Deby dictateur la France complice, etc...Avant de se disperser dans le calme, les manifestants ont dénoncé les déclarations du président français qui préfère être tributaire au potentat de N'djamena que d'aider à l'émergence d'une vraie démocratie au Tchad et en Afrique

Lire la suite...

Communiqué N° 4/C - CNCD/12/20141er décembre 1990 -1er décembre 2014Idriss Déby Itno : 24 ans de règne de la terreur. Un peuple martyr, sacrifié sur l'autel des intérêts géostratégiques.Khaltouma, Ramadji, Youssouf, Djérabé, Issa, Miskine, Laomaye, Khadidja, Zara, Yacoub, Bélem, Patrick, Barka, Ronel, Adama, Mariam, Leila, Mekila, Touka, Baring, Yankalmé...Peuple tchadien assassiné par manque de soins, d'eau potable, de nourriture saine, d'éducation, d'environnement salubre, de justice, de respect, de perspective d'avenir. Peuple livré à la prédation et à la violence d'un pouvoir clanique aux convoitises insatiables.Liquidation d'anciens compagnons en désaccord avec les méthodes du despote.Octobre 1991, Colonel Maldom Abbas -

Lire la suite...

patriote11Rappel du communiqué n°008 /PDTF/de la marche Trocadéro - ambassade du Tchad.Lieu : 17, place du Trocadéro ,Metro lignes (6 et 9). 29 novembre Horaire: 13h-17h." un peuple averti en vaut "patriote11Les patriotes de la diaspora tchadienne de France , rappèlent les tchadiens de France , de L'Allemagne , de la Belgique , de L'Egypte , des USA etc... De sortir massivement le samedi 29 novembre 2014 pour marcher ; signe de notre soutien à la société civile dans la coalition " trop c'est trop ".Nous invitons sans exceptions aucune , tous les militants des mouvements tchadiens résidents en France de venir participer à cette marche citoyenne .Il est temps de penser à notre pays qui est entrain de se désagréger , le patriotisme doit

Lire la suite...

Depuis deux mois, les forces de sécurité nigérienne se livrent à une véritable opération de répression et d'escroquerie sur les orpailleurs tchadiens. Après avoir été chassés du Tibesti par le régime dictatorial de N'Djamena; les orpailleurs ont pris le chemin du plateau de Djado situé à 700 km au nord d'Agadez.Les forces de sécurité nigérienne emprisonnent, et s'accaparent des biens des orpailleurs. Les policiers, les gendarmes extorquent dix mille francs CFA par orpailleurs, malgré qu'ils détiennent de passeport ou de laissez-passer en bonne et due forme. Ces comportements indignes des forces de sécurité nigérienne sur les orpailleurs tchadiens, sont surprenants.Suite à la mauvaise gouvernance du régime du despote Idriss Deby; la vie

Lire la suite...

Le Tchad est un pays qui a eu une évolution politique et sociale très controversée. Trois ans après l'indépendance, la guerre civile a éclaté ; la révolte de Mangalmé en 1963. Depuis, notre pays plonge dans une violence sans fin. L'incapacité de nos aînés à pouvoir constituer une nation et consolider l'Etat, a mené le Tchad dans un engrenage politique et social : division, ethnocentrisme, régionalisme, etc...Après plusieurs années d'imbroglio, le Despote Idriss Deby arrive au pouvoir. C'était l'espoir pour tous, une nouvelle forme de gouvernance s'impose ; la démocratie pluraliste. Est-elle compatible à nos réalités ? Oui, si les costumes trois pièces s'adaptent, pourquoi pas la démocratie!Les maux que nous vivons, la violence que nous

Lire la suite...