L'affaire de l'assassinat des 10 tchadiens a pris une nouvelle tournure. Les familles des victimes, face au mutisme et l'inaction du gouvernement, ont décidé de récupérer les chameaux de ces Ouled Slimane vivant au Kanem. Il a fallu que le gouverneur fasse intervenir les forces de l'ordre pour calmer les familles meurtries par ces crimes lâches et abjects. Les chefs de cantons du Kanem ont exigé, d'une seule voix, aux 4 chefs de cantons Ouled Slimane de désigner les coupables et de payer la dia. Parmi les six assassins, deux sont partis récemment du Tchad et dont les parents vivent dans le nord Kanem. Par ailleurs, les chefs de cantons de la région ont appelé la population au calme et à la dignité face à ces crimes barbares. Aucune vengeance, de quiconque n'est tolérable.


Il faut rappeler que le 21 mai 2014, des tchadiens venant de tripoli, leur camion a été intercepté à un check-point à la sortie de Sebha par des hommes en armes, identifiés comme des Ouled Slimane et ont été sauvagement assassinés. Six des assaillants ont été identifiés et deux seraient partis récemment du Tchad.

 

Correspondance depuis le Tchad

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir