Dix de nos Compatriotes sont sauvagement assassinés à Sebha dans le sud libyen pour la simple raison qu'ils sont tchadiens. Ce crime barbare et gratuit ne restera pas impuni. Selon Rfi, ce crime crapuleux, aurait été commis par des Ouled Slimane. « Les dix Tchadiens venaient du Kanem, une région du Nord-Ouest, d'où sont originaires de nombreux immigrés partis travailler en Libye. Ils ont quitté Tripoli en direction du Tchad quelques jours avant le drame. Le 21 mai, leur camion a été intercepté à un check-point à la sortie de Sebha par des hommes en armes, identifiés comme des Ouled Slimane», selon Rfi. Comble d'ingratitude, ces tribus libyennes ont été accueillis au Kanem quand les othomans et après les italiens les pourchassaient comme des lapins. Ces combattants de la 25ème heure de la révolte libyenne (ils étaient khaddafistes jusquau bout, avant de massacrer récemment les tribus Khaddafi), oublient l'hospitalité qui leur est offerte que cela soit au Tchad ou au Niger et où vivent jusqu'à aujourd'hui des ouled Slimane.


Les 10 tchadiens sont :
1-Sini Adam Mahamat Kosso
2-Ousmane Abakar Kosso
3- Adam Ousmane Kosso
4- Mahamat Adji Laafi
5- Laafi Issa Moussa
6- Ousmane Oumar Mahamat
7- Souleymane Tahir Mahamat
8- Said Ibrahim Soultane
9- Haroun Kobor Boukar
10- Moustapha Mailé Soultane


Le gouvernement fantoche de N'djamena, fidèle à lui-même, est resté passif face aux massacres des tchadiens en Libye, RCA, etc. Il excelle dans la répression contre sa propre population et absent quand il faudra la défendre.

 

Correspondance depuis Joufra, Libye.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir