Des assaillants non identifiés ont assassiné dans le consulat du Tchad à Sebha, un ressortissant tchadien. Issa Abdelkerim Choukou, habitant Benghazi, était de passage à Sebha chez un proche travaillant au Consulat.
Selon certaines sources, des inscriptions hostiles au régime tchadien ont été inscrites sur le mur du Consulat quelques jours avant l'assassinat. Ces inscriptions faisaient allusions au rôle qu'aurait joué Idriss Deby contre la révolution libyenne et demandant la fermeture du consulat.
D'après notre source, pour la population libyenne, Idriss Deby aurait non seulement participé à la guerre aux cotés de Kadhafi, mais aurait détourné tous les ors que Kadhafi aurait déposé dans une banque tchadienne. Selon cette même source, lorsque les libyens ont demandé les biens transférés par Kadhafi au Tchad, Deby les a accusés d'héberger des opposants et menacés de réclamer des indemnités pour les dégâts causés par la guerre Tchad-Libye (des années 80).
Cet assassinat intervient après l'enlèvement du chef de la milice de Sebha, Allatchi Mahdi (Libye : Enlèvement d'un chef Toubou à Tripoli), et l'annonce par les autorités libyennes de l'arrestation d'un soldat tchadien à bord d'un véhicule militaire en territoire libyen.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir