Nomaye Madana (ici à gauche), directeur du Centre National de Curricula a été assassiné. Selon la radio FM Liberté, Dr Nomaye Madana a été tué hier par des braqueurs. Les malfrats ont emporté son véhicule.

La ville capitale N’Djaména s’est réveillé en cette matinée du 25 avril 2013 avec une triste nouvelle. Selon nos sources, M. Nomaye Madana, directeur du Centre National de Curricula a été assassiné par des individus non identifiés au quartier Dembé dans le 7ème arrondissement. Ces bandits ont disparu dans la nature en emportant sa voiture de service. La nouvelle a très rapidement gagné tout le pays. Les appels téléphoniques et messages se multipliaient, car chacun tenait à vérifier cette information.

A son domicile au quartier Moursal, l’émotion est très grande. La famille de cet enseignant, les voisins, les amis et autres connaissances sont inconsolables. Il est difficile d’avoir les informations exactes sur cet acte odieux.

« Ils l’ont tué pour prendre sa voiture. Nous avons perdu un baobab dans notre famille. Pour une histoire de voiture on va tuer une personne », se lamente une femme avec les larmes aux yeux.

« Nous avons travaillé avec lui plusieurs années. Nomaye est mon responsable et il est toujours à l’écoute de ses collaborateurs. C’est un homme qui aime le travail et il le fait avec gaieté. Il a consacré sa vie pour former les enseignants. Aujourd’hui, il était pratiquement à la fin de sa carrière et attendait aller à la retraite. Voilà qu’il est assassiné pour rien », a témoigné une enseignante qui fut une des collaboratrices du défunt.

C’est ainsi que depuis ce matin du 25 avril, le Centre National de Curricula dont il était le responsable se retrouve orphelin de son directeur. En 2009, son chauffeur, un jeune d’une vingtaine d’année avait été assassiné au quartier Abéné toujours dans le 7ème arrondissement, la veille de la fête du nouvel an. Les malfrats avaient aussi emporté le véhicule de service du directeur du Centre National de Curricula. Aujourd’hui, c’est le même scenario qui se répète et c’est pratiquement dans les mêmes circonstances qu’il a trouvé la mort.

Aujourd’hui, le monde de l’éducation au Tchad est en deuil.

Le CNC a été créé par une loi en date du 13 décembre 2002, avec comme objectifs de développer des programmes scolaires adaptés, d’élaborer et expérimenter de nouveaux Curricula ; de concevoir et produire de nouveaux manuels en français et en arabe (les deux langues officielles du Tchad). Le CNC prend en compte également les innovations pédagogiques expérimentées au Tchad, notamment l’éducation à la vie familiale, l’éducation environnementale, l’éducation à la culture de la paix, aux droits de l’Homme et l’éducation préventive contre le VIH-Sida.

Né en 1949 à Moundou au Tchad, Madana Nomaye est titulaire d’un doctorat en Sciences de l’Éducation, de l’université de Caen (France). Ancien instituteur et lauréat de l’université Laval (Québec-Canada), Nomaye a été longtemps chargé de la formation des enseignants au Tchad. Il a participé à plusieurs groupes de recherche sur la problématique de la qualité de l’éducation en Afrique.
Spécialiste de la pédagogie des grands groupes, Madana Nomaye a notamment écrit l’ouvrage « Pédagogie des grands groupes et éducation primaire universelle. Afrique subsaharienne » publié en 2006 à Paris aux éditions L’Harmattan.

L’équipe de TchadPages est très touchée par l’assassinat de notre camarade Madana Nomaye. C’est une très grande perte pour notre pays qui manque tant d’enseignants et de pédagogues et d’experts de la taille de Madana Nomaye. Nous présentons nos condoléances les plus attristées à la famille et à tous les enseignants du Tchad.

Voici ci-dessous un lien vers la bande audio de l’entretien qu’il a eu le 7 juillet 2011 avec Charles Delorme, directeur du CEPEC International (Centre d’Etudes Pédagogiques pour l’Expérimentation et le Conseil). 

Écoutez l’entretien de l’expert en Pédagogie des grands groupes :

 http://www.cepec-international.org/ressources-documentaires/interviews/812-interview-de-nomaye-madana-

Avec Edouard Takadji, l’équipe de TchadPages, Convergence pour une Émergence Citoyenne au Tchad

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir