40EME ANNIVERSAIRE DE L'ASSASSINAT DE
L'OPPOSANT TCHADIEN LE DOCTEUR OUTEL BONO
APPEL A UN RASSEMBLEMENT COMMÉMORATIF,
A PARIS, LUNDI 26 AOUT

26 août 1973...26 août 2013 ...Il y a quarante ans, l'opposant tchadien le docteur Outel BONO était assassiné à Paris par un tueur professionnel.
Il s'apprêtait à organiser une conférence de presse pour le lancement d'un nouveau rassemblement politique: le Mouvement Démocratique de Rénovation Tchadienne (MDRT).
Le docteur Outel BONO faisait partie des tout premiers cadres supérieurs du Tchad indépendant. Pendant sa brève carrière, il s'était illustré par de grandes qualités morales, intellectuelles et patriotiques qui lui avaient fait gagner le respect et l'admiration d'une grande partie de l'opinion tchadienne.
Ainsi, s'était-il constamment érigé contre les abus et les dérives autoritaires du premier président tchadien François/N'Garta TOMBALBAYE, ce qui lui valut une persécution permanente dont deux séjours en prison.
La facilité avec laquelle l'assassin exécuta son forfait et le peu d'attention de la justice française accordée à cette affaire paraissent bien porter la signature des réseaux de la tristement célèbre Françafrique et rappellent la liquidation physique en Europe de grands démocrates africains tels Félix-Rolland MOUMIÉ, Mehdi BEN BARKA et Dulcie SEPTEMBER.
A l'exemple de l'association SURVIE qui avait organisé la commémoration en août 2003 de l'assassinat du Dr Outel Bono, nous appelons à un Rassemblement symbolique le lundi 26 août, à 09h30, place de la Bastille, proche du 80 rue de la Roquette, où a été abattu notre compatriote.
Une conférence-débat se tiendra début septembre.

Pour le Groupe d'initiative
Antoine BANGUI-ROMBAYE
Pour contacter le Groupe d'initiative :
Tel : 07 53 35 31 77 Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LIEU DU RASSEMBLEMENT DU 26 AOÛT:
RUE DE LA ROQUETTE, ANGLE PLACE DE LA BASTILLE
(MÉTRO BASTILLE)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir