A chaque passage du despote de N'djamena, et à la marge du mouvement de soutein aux filles nigeriane enlevées par les obscurantistes, les tchadiens se mobilisent pour dire non au renoncement, non à la dictature d'Idriss Deby, oui Deby est un tyran, oui Deby est infréquentable, oui Deby a assassiné des paisibles citoyens.

Mobilisation citoyen des patriotes de la diaspora tchadienne de France samedi 17 mai 2014 au parvis des droits de l' Homme au Trocadéro à Paris. Pour dénoncer la présence du dictateur tchadien Idriss Deby au sommet de l' Elysée sur la sécurité et la lutte contre la secte terroriste Boko Haram. Et condamné en même temps l' enlèvement des 233 jeunes filles par Boko. Cette mobilisation à vu la présence de nos amis de l' opposition Djiboutienne et de la société civile centrafricaine.

Ensemble nous avons scandé non au terrorisme sous toute ses formes et non aux dictateurs africains.

la lutte continue.

 

Le comité d'organisation


 

Quelques photos de l'évènement

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir