Le responsable des miliciens Toubous dans le sud libyen a été victime d'un enlèvement dans son hôtel à Tripoli d'après une source sur place.
Allatchi Mahdi, l'un des principaux chefs Toubous, a été arrêté dans le passé (1993) par Idriss Deby avant de le livrer à Kadhafi. Il fut incarcéré dans la fameuse prison d'Abou Salim pendant 18 ans et libéré au moment de la chute de Tripoli. Considéré comme droit et intègre dans le sud libyen, il est devenu rapidement incontournable à Sebha concourant ainsi à la pacification de la région déchirée par un conflit tribal.
Sur les ravisseurs, plusieurs versions circulent. D'après une source contactée par la Gazette, il serait victime des trafiquants qu'il traquait dans le sud libyen. En effet, Allatchi livrait une guerre sans merci aux trafiquants de tout poil qui écumaient le sud libyen. D'autres sources avancent qu'il serait enlevé par un groupe à la solde du régime de N'djamena. En effet, Idriss Deby aurait, lors de la visite d'une délégation libyenne récemment à N'djamena, accusé Allatchi de déstabiliser son régime, et demandé son arrestation à une milice rivale des Toubous.
Hier dans la matinée, des hommes en armés ont occupés l'aéroport de Sebha exigeant sa libération au gouvernement central. Le ministère de l'intérieur libyen a réfuté toute implication dans cet enlèvement et a promis faire le nécessaire pour sa libération.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir