Le porte-parole du JEM, Badawi Moussa Al-Sakin, a démenti hier que l'armée soudanaise ait tué 45 rebelles lors de combats samedi dans l'Est du Darfour. Selon lui, seulement trois rebelles ont été tués lorsqu'ils ont attaqué une garnison soudanaise dans le village de Fataha; il n'a en revanche pas spécifié le nombre de victimes soudanaises. Le gouvernement soudanais avait indiqué hier que les 45 rebelles tués s'adonnaient à des pillages et que leur attaque sur la garnison de la ville avait été repoussée. (Source : Sudan Tribune)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir